Définitions et Explications

leterms

Définition des termes les plus employés pour désigner la qualité d’un films :

son LD: Line Dubbed (son direct), qualité (variable) audio proche d’un DVDRiP.

son MD: Micro Dubbed, c’est un son qui a été prit à l’aide d’un micro dans une salle de cinéma, un son MD peut être excellent ou très mauvais.

DVDRiP / BDRiP: Encodage réalisé à partir d’un DVD ou Blu-Ray du commerce. C’est la meilleure qualité possible pour une taille standard (700 Mo ou 1400 Mo) en format .avi (XviD).

RIP: Un rip (anglicisme, verbe ripper) est une donnée numérique (son, image) extraite depuis une source de données analogique ou numérique. Typiquement, il peut s’agir, par exemple, de convertir les pistes d’un CD audio de musique en autant de fichiers informatiques, par exemple au format MP3. Selon la source du rip, on parle de DVDrip, CDrip, TVrip, HDrip, SATrip, VHSrip

TS: Enregistrement réalisé dans une salle de cinéma а l’aide d’un caméscope. Dans ce cas, le son est de meilleure qualité, généralement enregistré depuis une prise casque pour malentendants. Parfois, un trépied est utilisé (TeleSync).

CAM: Enregistrement réalisé dans une salle de cinéma à l’aide d’un caméscope. Mauvaise qualité de son et d’image, bruits du public, mouvements du caméscope, etc… (CAM est l’abréviation de Camcorder).

WEBRiP: Rip numérique qui est capturé à partir d’un flux sur le net, généralement provenant d’une offre VOD, ou d’un PODCAST. La qualité de ces releases est très diverse, pouvant aller du médiocre à de l’HD, tout dépend de la qualité du flux original.

DVDSCR: Encodage réalisé à partir d’un DVD promotionnel. L’image est de bonne qualité, proche du DVDRIP. Cependant, un message d’avertissement (Ne pas copier, Copyright …) ou un compteur peuvent être incrustés dans la vidéo La qualité du son est variable, de très moyenne à très bonne. Comme les DVD promo n’existent qu’en anglais (pour les films tournés en anglais, évidemment), la bande son française provient d’une autre source, CAM ou TS en général.

PPVRIP: Pay Per View. Même qualité qu’un DVDSCR.

R5: DVDSCR dont l’encodage a été réalisé à partir d’un DVD zone 5 (Russie) ou zone 3 (Asie). Mêmes remarques que pour le DVDSCR.

BLURAY 720p: Vidéo haute définition ripée et encodée depuis un Blu-Ray ou un HD-DVD. L’encodage est fait en “HD Ready”, c’est-а-dire avec une résolution de 1280×720. On trouve également dans cette qualité des HDTVRIP de séries en 720p, un film pèse généralement 4,5Go, un épisode de 40 minutes 1,1Go. Généralement, le son est en 5.1. Ces vidéos ne sont pas des .avi mais des .mkv.

BLURAY 1080p: Le disque Blu-ray ou Blu-ray Disc (abréviation officielle BD) est un format de disque numérique breveté et commercialisé par l’industriel japonais Sony permettant de stocker et restituer des vidéogrammes en haute définition. Sa dénomination provient du type de rayon laser qu’il exploite, de couleur spectrale proche du bleu.

1080p: 1080p désigne une norme vidéo HD CIF. Le nombre « 1080 » représente les 1 080 lignes de définition verticale1, et la lettre « p » signifie proximation ou balayage progressif (c’est-à-dire que l’image n’est pas entrelacée).

La signification exacte du sigle 1080p peut dépendre du contexte. Parfois, le terme 1080p signifie que l’écran affiche 1 920 pixels de large et 1 080 pixels de haut. Dans d’autres cas, 1080p désigne un appareil capable de lire un signal entrant 1080p (par exemple un Blu-ray ou un signal HDTV) mais qui affiche l’image sur une définition matérielle strictement inférieure (par exemple 720p) grâce à une technique d’adaptation de l’échelle. La différence entre ces deux cas (affichage en 1080p d’un côté et décodage d’un signal 1080p affiché dans une définition moins élevée) a provoqué des confusions et des frustrations chez certains consommateurs qui croyaient avoir acheté un téléviseur ou un vidéoprojecteur qui affichait du 1080p alors que leur appareil sait lire du 1080p mais l’affiche en 720p. Le terme « capacité 1080p native » est parfois utilisé pour désigner un équipement capable de restituer complètement une image 1080p, en pleine définition, avec physiquement 1 920 pixels de large et 1 080 pixels de haut sur l’écran. Une autre manière de lever l’incertitude consiste à distinguer, dans les notices des appareils, les différentes définitions qui peuvent être lues en entrée et la définition physique de l’écran.

Par ailleurs, la définition 1 920 × 1 200, que l’on rencontre sur certains appareils (moniteurs d’ordinateurs, par exemple), ne doit pas être nommée 1080p. Seule la définition 1 920 × 1 080 correspond à 1080p. Le format 1 920 × 1 200 se nomme WUXGA. Bien qu’ils aient la même définition horizontale, 1080p et WUXGA sont absolument distincts l’un de l’autre.

La fréquence d’image, exprimée en images par seconde, peut être imposée par le contexte de diffusion, ou mentionnée après la lettre « p » (ou « i »). Par exemple, « 1080p30 » signifie que la fréquence est de 30 images par seconde pour un balayage progressif de 1 080 lignes2.

1080i: 1080i est le nom utilisé pour désigner une définition vidéo haute définition de 1 080 lignes entrelacées au rapport d’image de 16/9 ; elle peut être utilisée avec une fréquence de rafraichissement de 50 Hz comme de 60 Hz ou de 59,94 Hz, ce qui porte le nombre d’images par seconde respectivement à 25, 30 ou 29.97. La norme 1080i est notamment utilisée par la télévision et peut être affichée, par exemple, via HDMI par des écrans certifiés HD TV ou directement depuis l’antenne (TNT) par des écrans certifiée HD TV 1080p.

Les premiers prototypes de disques Blu-ray ont été dévoilés en octobre 20001, et le premier lecteur prototype est sorti en avril 2003 au Japon2.

Son principal concurrent, le HD DVD lancé par Toshiba avec le soutien de Microsoft a été officiellement abandonné en février 20083. Peu après, Toshiba a rejoint officiellement le consortium Blu-ray et a présenté lors de l’IFA 2009 sa première platine Blu-ray, la BDX2000E

DVD-R: Rip, intégral ou non, des fichiers contenus sur un DVD du commerce. Les fichiers ne sont pas encodés en DVDRIP, c’est la qualité DVD. Taille de 4,5Go pour les DVD simple couche à 9Go pour les DVD double couche.

TRUEFRENCH/VFF: Version Francophone de France.

VFQ: Version Francophone de Quebec.

VFI: Version Francophone Internationale, on considère que c’est VFF.

FRENCH: Audio en Français, VFF, VFQ ou VFI ce n’est pas précisé.

AC3: Dolby Digital désigne une série de technologies audio numériques exploitant la compressions de données avec pertes, développées par les laboratoires Dolby. Initialement intitulé Dolby Digital Stereo jusqu’en 1994, ses premières utilisations consiste à délivrer un son numérique pour les salles de cinéma, à partir de copies de films 35 mm. Il est également utilisé pour la télédiffusion TVHD, les supports DVD, les disques Blu-ray et les consoles de jeux. La famille des compressions de données AC3 est exploitée avec tous les formats d’exploitations en cinéma numérique, sauf avec le Dolby TrueHD1.

DTS: Format audio, Digital Theater System, certains lecteurs de salon/TV ou appareil audio ne sont pas compatible (Préférez dans ce cas du son AC3 5.1).

VOSTFR: Version Originale Sous-Titrée en Français.

VFSTFR: Version Française sous-titrée en Français.

VO: Version Originale.

VF: Version Française.

VOST: Version Originale Sous-Titrée (dans la même langue que l’audio).

Autres termes à connaitre:

XviD/DviX: Ces deux formats sont un format de compression/décompression vidéo permettant d’obtenir des vidéos compressées très peu volumineuses avec une perte de qualité très raisonnable. Ainsi ces format permette de stocker un film complet sur un CD-ROM ou 700 Mo.

SUBFORCED: Les sous-titres en français sont inscrustés dans la vidéo pour les passages en langue étrangère.

PROPER: Tag indiquant qu’il y a une amélioration par rapport а une version précédente d’une autre team.

REPACK: Retravaillé, similaire а PROPER sauf que dans ce cas, la team répare ses propres erreurs.

STV: Straight To Video, diffusion directe en DVD, sans passer au cinéma.

LiMiTED: Un film LiMiTED signifie qu’il est sorti dans un nombre restreint de cinémas (souvent moins de 250 cinémas).

iNTERNAL: Ce tag indique que la release a été faite uniquement pour un petit groupe de personnes. Elle ne devrait pas se retrouver sur les réseaux P2P.

UNRATED: Ce terme signifie que le film n’est pas censuré. Les passages “UNRATED” sont généralement en Anglais et des sous-titres en Français sont disponibles.